Profitez de la livraison gratuite à partir de 80€ d'achats sur notre boutique !
Valider
L'histoire du vin en Occitanie

Entre le vin et l’Occitanie, c’est une histoire qui dure déjà depuis plusieurs millénaires. En plus de ne pas être prête de s’arrêter, cette relation se bonifie chaque année, au fur à mesure que des crus toujours plus subtils sortent de terre.

Vigne occitanie
Moyen Âge
Période moderne
Contemporaine
De nos jours
Moyen Âge

Au Moyen-Âge, au sein du Languedoc-Roussillon, les vignes ont joué un rôle sociétal en plus d’un rôle économique, puisque les villageois se sont regroupés autour de ces dernières. Une chose favorisera le développement de la viticulture : la construction massive d’abbayes et d’autres édifices religieux, qui disposent eux-même de vignes. Le vin représente à cette époque une monnaie d’échange essentielle, notamment avec le royaume d’Alexandrie. Le précieux liquide est troqué contre des épices, de l’or et d’autres ressources rares en Europe.

Période
moderne

Inauguré en 1680, le Canal du Midi va rendre un grand service au commerce du vin : il y a désormais un maillage maritime important qui traverse les vignobles d’Occitanie. Pour en organiser la distribution et la culture, en 1729, les États du Languedoc soumettent à la signature royale un arrêt prévoyant la régulation du vin. Cet arrêt du 27 septembre 1729 représente un des premiers exemples d’organisation politique du commerce et de la production de vin.

Période
Contemporaine

Au XIXè siècle, la révolution industrielle et l’apparition des premières voies ferroviaires facilitent la distribution du vin occitan. Ce dernier jouit d’une toujours d’une réputation aux 4 coins du globe. La demande grandissante, les plantations se multiplient, notamment dans les plaines. Un vin plus accessible financièrement est produit et principalement envoyé vers les villes industrielles et minières du Nord de la France.

L’Occitanie possède le plus grand vignoble français en surface
De nos jours

Si la culture du vin est inhérente à notre pays, elle prend une tournure particulière en Occitanie, territoire doté du plus grand vignoble du pays. À eux seuls, les départements de l’Aude et de l’Hérault pèsent aujourd’hui plus de la moitié de la surface viticole de la région. À ce jour, les vignes occitanes représentent 3 % des surfaces agricoles du pays mais 15 % de la production viticole national. Autre chiffre éloquent : 41 % des vins français exportés à l’étranger proviennent de notre belle région, ce qui en fait, de loin, la première dans le domaine.